lundi 17 octobre 2016

NE RETIENS QUE L'AMOUR

BONJOUR, BONJOUR !

Ça fait un long moment maintenant que je porte sur mon dos le poids d'une trop lourde douleur mentale bien que très souvent la souffrance mentale amène à la souffrance physique. Comme certain(es) le savent cette année 2016 est un réel enfer pour moi, après avoir eu une septicémie foudroyante le 3 janvier 2016 j'ai mis environ six mois pour m'en remettre. Ensuite, j'ai fait des injections de toxine botulique au mois de mai. Elles avaient pour but de réduire mes raideurs musculaires et elles on eu l'effet complètement inverse j'en ai souffert jusqu'à fin juillet. Et puis comme vous le savez le 10 juillet dernier j'ai perdu l'amour de ma vie dés suites d'une sclérose en plaques. Face à tout ça je me suis écroulée. Je n'ai que 23 ans et j'ai déjà une vie beaucoup trop pesante, j'ai la sensation d'avoir un corps de 23 ans mais d'avoir une âme qui a mille ans. Et en plus de cela depuis plus d'une semaine certaines personnes tentent de me faire mal et de me détruirent moralement. 

Des commentaires sous mes photos instagram en me disant "Mais tu ne fais que ça de tes journées ton blog ?". L'être humain me déçoit de jour en jour si vous saviez. Oui j'ai un blog depuis 2 ans et j'ai de la chance parce que à force de m'accrocher à lui il marche plutôt bien. Je ne comprends pas le fonctionnement de la bêtise humaine du non respect de mon deuil car oui aujourd'hui ça fait 3 mois que Benoît est parti vers un monde plus lumineux et plus juste mais 3 mois c'est tellement court et long à la fois c'est une épreuve traumatisante dans ma vie et en rajoute au fait de la manière dont j'ai appris son départ : Son foyer qui m'appelle et qui me dit "Bonjour, c'est le foyer de Benoît, j'ai une très mauvaise nouvelle à vous apprendre..." je n'ai pas eu besoin de savoir la suite j'avais déjà compris après 14 ans de relation j'apprends ton envol comme ça mon Benoît si tu savais à quel point c'est une douleur sans nom, une douleur qui vous frappe en plein cœur qui vous accélère la respiration et vous fait trembler de tout votre corps. C'est une tornade en plein vol vous pleurez vous hurlez jusqu'à s'en casser la voix pour le faire revenir. C'est une douleur qui vous frappe le dos dans les nuits où tu pleures en silence pour ne pas craquer devant les gens que tu aimes. La semaine où tu es parti j'ai survécu en faisant du sur place en organisant mon hommage pour te dire un dernier adieu avec une chanson et un poème que tu aimais tant. 

Mais pendant cette période il y a des gens qui ont fait semblant d'être tristes de ton départ alors qu'ils n'ont pas pris une seule fois de tes nouvelles pendant plus de 8 ans. Et ces soi-disant amis disaient qu'ils comprenaient ma douleur j'avais envie de leur répondre et ma baffe dans ta tronche tu vas la comprendre mais moi je ne suis pas ce genre de personne. Aussi récemment une personne sur qui j'ai tiré un trait à fait soi-disant encore une fois un shooting photo en posant littéralement nue pour te rendre hommage. Mais bien sûr comment peut-on rendre hommage à une personne en posant nue je ne sais pas et encore une fois celle-ci n'a même pas pris le temps de venir te voir quand tu étais de ce monde. J'ai toujours cru en la beauté des gens et bien je suis tellement déçue si tu savais certaines personnes se sont vraiment trompées de dictionnaire en voulant apprendre les valeurs de la vie. Mais tu sais mon ange je t'écris à toi et bien entendu à ceux ou celles qui me liront parce que l'écriture comme tu le sais c'était notre thérapie on a toujours su écrire des mots pour apaiser nos maux alors tu vois aujourd'hui j'écris parce que depuis que tu es parti je me sent incomplète, incomplète dans mon cœur, incomplète dans ma vie, incomplète dans la société. Le monde est devenu lourd, tu me complétais tellement mais cette fichue maladie t'as pris par le bras et t'a arraché des miens. 
Aujourd'hui, je combats en ton nom contre cette fichue Sclérose qui aurait dû faire une pause, je suis en lutte permanente contre elle et c'est ça qui me fait tenir. J'ai aussi une mission, de publier ton livre je frapperai à toutes les portes pour y parvenir je te le promets c'est mon avenir. 
Aujourd'hui quand on me fait du mal, quand on me déçoit quand on m'arrache le cœur (quoi qu'il est déjà bien abîmé). Quand j'en veux au monde entier il n'y a qu'une seule chose qui m'apaise c'est toi, ta présence, ton âme toute entière, l'amour que tu as toujours pour moi me fait tenir "debout'. On pourra tout essayé de me retirer sauf l'amour qu'on a pour l'un et l'autre est indestructible.  Je te promets c'est toi qui me rend plus forte pour les jours qui m'attendent. L'amour triomphe toujours face à la bêtise humaine comme je suis triste pour eux ne n'avoir pas compris la beauté de la vie et d'avoir des valeurs auxquelles ont tient. Je suis actuellement en train d'apprendre à ne plus ressentir de haine envers mon prochain. Je me dis maintenant qu'ils ont juste une mauvaise éducation. 

L'être humain ne me changera pas, je crois toujours que demain sera plus beau qu'aujourd'hui. N'ayez crainte chers amis néfastes, mon sourire est et restera éternel. Je sais parfaitement que les personnes qui m'entourent ne retiendront que mon sourire quand viendra mon tour de rejoindre l'amour dans la lumière. A tous ceux qui n'aiment pas voir une personne sourire même si cette même personne à vécu des étapes difficiles et bien restez dans votre haine et votre vie si misérable soit-elle, moi je sourirai quoi qu'il arrive parce que je suis pleinement consciente que ma vie va être plus courte j'ai déjà tant vécu ne vous en faites pas j'ai vécue mille vies en une seule et je suis riche de ça. Je sais parfaitement qu'on n'est pas conçu pour rester assis toute sa vie alors je vais profiter du temps qu'il me reste. Mais soyez sûrs le cœur à une mémoire. Je respire c'est l'essentiel. Allez face à la haine des autres ne retiens que l'amour...

Je vous aimes...

Anaïs