jeudi 3 novembre 2016

MON INTERVIEW DANS LE BLABLABLOG

BONJOUR, BONJOUR !

J'espère que vous allez bien ? Je vous retrouve aujourd'hui pour vous présenter un article un peu particulier.
En effet, il y a quelques jours j'ai été interviewée par Sébastien du blog papounet-jesuistonpere.podomatic.com.
Il y a quelques semaines Sébastien m'a contactée via ma Page Facebook du blog en me demandant si je souhaiterais faire une interview pour vous raconter mon parcours oralement. Le blog de Sébastien a pour but de nous faire découvrir des blogueurs et blogueurs dans tous les styles.

Pour écouter mon Interview c'est par ICI.
J'ai toute de suite accepté la proposition d'interview car j'ai fais beaucoup d'interviews mais jamais oralement car avec mon handicap j'ai énormément de mal à articuler quand je parle. Du coup ce qui fait que je n'aime pas trop ma voix. Alors pour moi faire cette interview était un vrai challenge.

Je me suis livrée à corps perdu, je me suis mise à nue pour vous parler de mon histoire pour vous parler de l'homme que j'aimerai toute ma vie. Je vous parlerai également de ce blog auquel je tiens tant.
J'avais besoin de me dévoiler à vous autrement que par l'écrit parce que l'écriture c'est ma plus grande force et peut être qui sait de faire découvrir mon blog à certaines personnes. C'était aussi l'occasion de vous parler de mes actions de mon combat permanent pour lutter contre ma maladie et contre la Sclérose en plaques qui est mon deuxième combat maintenant.
Je vous y parle aussi de ma combativité pour avoir une vie plus plus pratique concernant l'accessibilité quand on vit  sur des roulettes.
En créant ce blog, j'ai voulu prouver qu'une personne qui est atteinte d'un handicap plutôt lourd comme le mien peut vivre les mêmes choses qu'une personne qui tient sur ces pieds. Aimer au sens propre du terme, aller à des restaurants, dans les magasins, aller à des concerts même quand l'endroit n'est pas adapté il faut foncer on n'a qu'une vie et il est temps de la vivre pleinement et surtout n'oubliez pas de rester simple et d'aimer les choses futiles de la vie (le maquillage, la mode, la nourriture, la musique, les soirées entre amis, aimer l'amour et accepter que la mort est le fil conducteur de la vie). 

Si j'ai fait cette interview c'est également pour vous dévoiler la femme que je suis au quotidien, je ne me prends pas la tête j'aime rire de tout même de mon handicap il ne faut pas se prendre au sérieux et rester émerveillé par la vie même quand celle-ci nous malmène.

J'espère de tout cœur que mon témoignage vous plaira et vous aidera à peut-être voir la vie autrement.

Je vous embrasse aussi très fort, merci pour ce soutien sans faille que vous m'apportez.

Je vous aime.


Anaïs